lundi 25 juillet 2016

Quelles sont les différentes méthodes de déshumidification?

Selon différents sites entre 20 et 25% des foyers nationaux sont touchés par des problèmes d’humidité, avec des conséquences parfois importantes sur la santé, l’habitat ou la consommation énergétique. Il n'est donc pas étonnant que les déshumidificateurs prennent de plus en plus de la place dans la vie des français.

lutter contre l'humidité grâce à un déshumidificateur
Condensation sur une vitre

Les problèmes d'humidité peuvent causer des affections pulmonaires, provoquer des moisissures et des dommages importants sur les peintures et papiers peints, gonfler la facture de chauffage. 
Il en faut donc pas négliger le problème et lutter activement contre l’humidité et tous les polluants qui peuvent exister l'intérieur de l’habitat. Il faut ainsi contrôler en permanence le taux d’hygrométrie idéal du logement et veiller à ce qu’il n’atteigne pas des seuils critiques pour la santé de ses occupants.

Une vraie prise de conscience est nécessaire, et heureusement on observe que les français s’intéressent de plus en plus aux moyens disponibles pour faire face à ce problème.

Voyons ensemble quelles sont les différentes techniques de déshumidification. Chacune répondant à un besoin spécifique et les connaitre vous aidera à guider votre choix lors de l’achat d'un déshumidificateur:
  • Effet Peltier
  • Compresseur
  • Dessiccant
  • Silicagel

Déshumidificateur à Effet Peltier

L'effet Peltier (aussi appelé effet thermoélectrique) est un phénomène physique de déplacement de chaleur en présence d'un courant électrique. L'effet se produit dans des matériaux conducteurs de natures différentes liés par des jonctions (contacts). L'une des jonctions se refroidit alors légèrement, pendant que l'autre se réchauffe. Cet effet a été découvert en 1834 par le physicien Jean-Charles Peltier (source wikipedia)
Pour faire plus simple,  l’air circule entre deux plaques de métal, l’une chaude et l’autre froide. La différence de température entre les plaques crée une condensation. L’eau captée est ensuite récoltée dans un réservoir.

Points positifs Points négatifs
  • Compact
  • Silencieux
  • Faible consommation
  • Puissance

Du fait de sa faible puissance ce type de déshumidificateur est adapté pour les petites surfaces inférieures à 20 m²: placards, salles de bains, caves. Le faible bruit en fonctionnement permet l’utilisation dans une chambre.

Déshumidificateur à compresseur


Il s'agit de la technologie la plus répandue. Elle fonctionne selon le principe d'un condenseur, dont la température est abaissée par le compresseur avec un gaz frigorigène. L’air humide est aspiré par un ventilateur. L'air en contact du condensateur frigorifié se transforme en eau, puis coule alors dans le réservoir de récupération.

Points positifs Points négatifs
  • Puissant
  • Capacité importante
  • Consommation élevée
  • Plus bruyant que les autres types

Des modèles adaptés à différents volumes allant d'une une pièce de 20 m² jusqu'à la taille d'un entrepôt. On les retrouve également pour les piscines qui nécessitent des déshumidificateurs spécifiques en raison de la concentration importante de chlore dans l’air.

Déshumidificateur à dessication


L’air est aspiré par un ventilateur et passe à travers une roue de dessiccation, dans lequel se trouve le dessicant (absorbeur d'humidité). Vous avez très certainement déjà vue ces sachets absorbeur d'humidité. La pochette est à base de gel de silice ou d'argile déshydratée activée. L'absorbeur d'humidité est composé d'un mélange de poudres absorbantes, conditionné dans une poche perméable à l'air et imperméable à l'eau. Le plus de ce système le dessicant ne nécessite aucun remplacement. L’eau récupérée est ensuite projetée sur une plaque en métal grâce à un second ventilateur qui chauffe l’air. L’air produit est chaud et sec, il est ensuite évacué par le haut de l’appareil.

Points positifs Points négatifs
  • Forte puissance
  • Rendement non affectée par la °C ambiante
  • Silencieux
  • Compact
  • Air réchauffé
  • Plus cher
Du fait de la sortie d'air chaud ce type de déshumidificateur est déconseillé pour les pièces où la température doit être contrôlée et les endroits où la température est inférieure à 18°C.

Déshumidificateur à Silicagel


C'est la plus ancienne technologie de déshumidification. Le gel de silice est un hydroxyde de silicium Si(OH)4 polymère d'acide silicique préparé à partir de silicate de sodium.
Sous le nom de « silica-gel », il fut utilisé pendant la Première Guerre mondiale dans les cartouches filtrantes des masques à gaz. Durant la Seconde Guerre mondiale, il fut indispensable pour la conservation de la pénicilline et pour les militaires pour protéger les équipements électroniques des moisissures. (Source Wikipédia)

Points positifs Points négatifs
  • Très très Silencieux
  • Aucune consommation énergétique
  • Durées de vie des recharges
  • Coûteux
  • Entretien régulier
Les déshumidificateurs à base de silicagel peuvent être utilisés partout. Veuillez cependant à ne pas les laisser à la portée des enfants.

A découvrir:

Sources:


EmoticonEmoticon